Marie-Clotilde Mangé, DRH VISEO, répond à "Entreprise & Carrières" by VISEO
LinkedIn Google Plus Twitter Email

Marie-Clotilde Mangé, DRH VISEO, répond à "Entreprise & Carrières"

L'actionnariat salarié VISEO en 3 questions
07 Septembre 2017

«L’actionnariat salarié nous est apparu comme un moyen supplémentaire de fédérer les collaborateurs autour d'objectifs communs»

Marie-Clotilde Mangé, notre DRH, répond aux 3 questions du magazine Entreprise & Carrières sur l'ouverture du capital de VISEO à ses collaborateurs.

Trois questions à Marie-Clotilde Mangé

La DRH du groupe VISEO revient sur les raisons qui ont conduit cette ETI de 1200 salariés spécialisée dans le conseil et les services numériques à se convertir tout récemment à l’actionnariat salarié.

Pourquoi avoir décidé d’ouvrir le capital de l’entreprise à vos collaborateurs?

Il est vrai que la démarche n’est pas si courante dans le monde des ETI non cotées: seules 150 sur 4000 ont sauté le pas. Mais en tant que société de conseil et de services numériques, nous évoluons dans un secteur d’activité très concurrentiel et nous faisons face à une triple problématique RH d’attraction des talents, de rétention et de formation. Alors que nous avons en permanence besoin de renforcer nos équipes et de renouveler nos compétences, notre marché de l’emploi se caractérise par une pénurie structurelle de ressources: les profils confirmés et seniors sont très demandés et il y a un déficit d’étudiants dans les filières techniques. L’actionnariat salarié nous est apparu comme un moyen supplémentaire d’attirer des candidats, de développer le sentiment d’appartenance, de fédérer les collaborateurs autour d’objectifs communs et de les associer encore plus à la création de valeur du groupe. Les salariés pourront ainsi bénéficier, via des opérations récurrentes qui seront l’occasion d’accentuer notre communication interne, de points réguliers sur la situation de l’entreprise. Cette ouverture du capital aux collaborateurs procède aussi de la logique entrepreneuriale qui a toujours sous-tendu le développement de VISEO depuis sa création en 1999. Nous offrons aujourd’hui à nos équipes la possibilité de s’inscrire dans cette logique. C’était d’ailleurs une attente de la part de nos plus anciens collaborateurs.

Comment avez-vous procédé?

Nous avons commencé à réfléchir à ce projet à l’été 2016. Et nous avons choisi de passer par les dispositifs d’épargne salariale par le biais d’un FCPE d’actionnariat salarié, investi à 100% dans des actions VISEO. Le projet, qui concerne uniquement l’Hexagone, soit 1000 salariés, a réellement débuté en septembre 2016 pour une clôture des souscriptions fin mai 2017. La constitution du fonds, avec Equalis Capital, s’est révélée être une opération assez standard, avec l’agrément AMF obtenu en mars 2017. Le regroupement nécessaire et préalable de tous nos dispositifs d’épargne salariale chez un seul et même gestionnaire – en l’occurrence BNP Paribas Epargne & Retraite Entreprises, qui nous a accompagnés dans toute cette démarche – a, en revanche, été plus long et fastidieux. Le volet communication a, lui, été organisé à plusieurs niveaux et sous différents formats pour toucher le maximum de nos collaborateurs en missions chez nos clients: affichage dans les agences, mails, réalisation et diffusion de trois supports vidéo de présentation, dont une interview du PDG et fondateur, Olivier Dhonte, réunions d’information en fin de journée et webinars.

Découvrez la suite de l'article dans la version PDF ci-dessous où bien dans le magazine papier Entreprise & Carrières n°1348

 

En savoir plus sur l'actionnariat salarié VISEO

D'autres actions RSE: VISEO ouvre l'indemnité kilométrique vélo à ses collaborateurs