Smart commerce ou commerce du futur by VISEO
LinkedIn Google Plus Twitter Email

Smart Commerce: Le commerce du futur

Une tribune d'Eric Perrier, Directeur Général de VISEO
11 Octobre 2016
Qu'est-ce que le smart commerce, autrement appelé commerce du futur? Eric Perrier, Directeur Général de VISEO, nous parle de cette formule inventée par le géant chinois du e-commerce, Alibaba.

Lors de notre voyage en Chine dans le cadre de l'incubateur ETI de BPI France, nous avons rencontré le géant du e-commerce Alibaba et son entreprise de services financiers, Ant Financial, qui nous ont initié à la notion de Smart Commerce. ​Eric Perrier, Directeur Général de VISEO nous explique ce qu'induit le smart commerce ou commerce du futur.​

Qu’est-ce que le smart commerce, ce terme imaginé par le géant chinois Alibaba?

«C’est une révolution aussi majeure que l’électricité», confie YU Lin, Directrice de la stratégie d’Alibaba qu’Éric Perrier, Directeur Général de VISEO, a rencontré lors d’un voyage en Chine en septembre 2016. Concept imaginé par Alibaba, le smart commerce peut se définir comme le commerce du futur.

Un commerce hyper-connecté, plutôt opéré depuis son smartphone, sans effort, dirigé par des algorithmes renouvelés en temps réel ne nécessitant aucune intervention humaine. Des éléments qui nous font immédiatement penser à Uber ou à Airbnb.

Le smart commerce version Alibaba va plus loin puisqu’il n’optimise pas la consommation de ressources existantes, il s’appuie sur des services ou produits spécifiques, personnalisés et consommés en temps réel.

Une expérience client parfaite

Le smart commerce s’arc-boute sur des gisements de données enrichies et exploitées en temps réel pour évaluer le comportement individuel du client. Sur ces données, tournent des algorithmes conçus pour simplifier l’acte d’achat, ce dernier étant lui-même exécuté par les algorithmes. Cette interaction en temps réel signifie ainsi une participation approfondie du client dans la prise de décision.

Pour Alibaba, le smart commerce c’est avant tout l’ambition d’une expérience client parfaite. Plus besoin d’imaginer le produit ou le service qui séduira le client, ils se construisent avec lui, dans une interaction sans friction. Autrefois obligée de deviner son besoin, l’entreprise est capable désormais d’écouter le client et le satisfaire au plus juste.

Le smart commerce est facilité par le digital et les réseaux sociaux qui offrent la possibilité d’une propagation rapide vers d’innombrables clients et par une mise à l’échelle rapide sur un marché chinois en pleine expansion.

Ainsi, dès aujourd’hui pour un business quelque qu’il soit, être en ligne n’est plus un objectif, c’est un moyen. La question est de savoir, une fois en ligne, comment influencer la communication et échanger avec ses clients potentiels.

Offrir du temps d’interaction, le credo d’Alibaba

Alibaba offre en ce sens à ses utilisateurs professionnels une puissante capacité d’interaction avec ses clients, sans commune mesure avec le physique. Un commerçant sur Taobao (plus grand site chinois de vente au détail avec l'offre la plus exhaustive de marchandises et la plus grande base d'utilisateurs, fondé par Alibaba en 2003) peut en effet interagir avec des millions de clients en temps réel. Il lui suffit d’acheter une séquence temps pour communiquer: il paie alors par exemple 500 Yuans sur Alibaba pour s’exposer 30 minutes devant tous les acheteurs de la plateforme et emmagasiner un maximum de feedbacks sur son produit. Les entreprises peuvent aussi en profiter pour servir d’innombrables acheteurs et récupérer des données pour un coût très marginal. Le groupe Funi a par exemple proposé un produit financier en ligne sur Alibaba. Ils ont réussi à atteindre en six mois, 80 millions de clients, plus que la population française.

"Il est possible d’amortir les chocs qu’imposent le digital mais pas d’y échapper, alors autant l’anticiper", conclut YU Lin.

 

Nous avons rencontré Alibaba dans le cadre du voyage en Chine de l'incubateur ETI de BPIFrance dont nous faisons partie. Découvrez notre article sur Ant Financial, le service d'Alibaba, spécialisé dans les services financiers.

Durant ce voyage, nous avons également rencontré Baidu, le Google chinois mais aussi Xiaomi, le champion chinois de téléphonie mobile intelligente.

Enfin, découvrez les 10 leviers favorisant l'expansion de la Chine