L'intégration by VISEO
LinkedIn Google Plus Twitter Email

L’intégration: Facteur clé du succès d’un projet ERP SAP

Une tribune de Christophe Deroo, Consultant Expert Certifié SAP PS VISEO
15 Juin 2017

L'intégration, au cœur des préoccupations et des démarches de mise en œuvre ou de simplification de solutions ERP

Christophe Deroo, Consultant Expert Certifié SAP PS VISEO, propose une tribune sur les bienfaits de l’intégration dans le cadre d’un projet ERP SAP.

ERP SAP: Intégration «informatique» des processus

L’ERP (Enterprise Resource Planning) ou PGI (Progiciel de Gestion Intégré) a pour vocation d’être le socle de la maitrise et du pilotage des processus intégrés des sociétés et entreprises qui ont opté pour le déploiement de ce type de solutions de gestion.

Promue durant de nombreuses années, l’intégration n’est plus forcément le sujet en tête de liste des argumentaires marketing des éditeurs et des SSII, alors qu’elle reste au cœur des préoccupations et des démarches de mise en œuvre ou de simplification de solutions ERP.

Garantir la convergence des processus, l’homogénéisation des données, la rationalisation de leur traitement et de leur exploitation restent des thèmes majeurs. Si les nouveaux concepts tels le Big Data, le Cloud ou les dernières innovations technologiques comme le in memory ou la digitalisation sont davantage portés, il faut garder en mémoire qu’ils ne sont finalement que des moyens de faciliter l’intégration, grâce à la simplification des solutions et à l’optimisation des processus.

Trois niveaux d’intégration sur les projets ERP SAP

Pour simplifier, on peut décrire 3 types d’intégration sur les projets ERP SAP:

- L’intégration «métier» qui concerne l’ensemble des points de convergence (on parle aussi d’interface) entre processus métiers en place (qu’il s’agisse de processus de réalisation, de support ou de pilotage), à re-engineerer ou à déployer dans le cadre de la mise en œuvre ou de la refonte d’un système d’information ERP SAP. Au-delà du fonctionnement des solutions ERP cible, cette intégration des processus métier en est cependant le socle car c’est sur ces interfaces de processus que l’intégration fonctionnelle va s’appuyer.

- L’intégration «fonctionnelle» qui recouvre l’ensemble des points d’intégration qu’il est obligatoire de bien appréhender sous peine de nuire au bon fonctionnement des solutions ERP SAP. Exigés par l’ERP pour garantir sa bonne marche de bout en bout, ces points d’intégration sont donc impérativement à gérer par les intégrateurs fonctionnels en partenariat avec les experts et consultants fonctionnels.                                                                

- L’intégration «technique», élément sans doute le plus concret puisqu’il se traduit par la mise en exergue dans les systèmes ERP et les solutions connexes, des flux informatiques nécessaires à la matérialisation des processus ; à une époque où l’ERP n’est plus forcément le seul et unique outil de gestion (il reste fondamentalement au cœur de l’entreprise) puisqu’il communique avec des outils des clients et des fournisseurs, avec des ERP spécialisés sur telle ou telle fonction métier, avec des solutions dédiées au traitement de telle ou telle problématique, l’interfaçage réussie des solutions, des référentiels et des flux est primordial pour la bonne marche des opérations.

Plus d’intégration!

Sur les projets SAP, chacune de ces typologies d’intégration, dont la définition est proche de celles des 3 vues de l’architecture du système d’information, est encore plus d’actualité aujourd’hui qu’hier:

- L’évolution des organisations des sociétés (internationalisation, transversalité des opérations et des décisions, pratiques de gestion par projet, mise en œuvre des normes qualité...) exige toujours plus de cohérence et de cohésion au niveau des processus pour que chaque domaine fonctionnel puisse tirer tous les bénéfices de leurs processus propres mais aussi des interdépendances entre eux ; plus qu’hier, le processus est à a fois objectif, enjeu, outil et solution de management des activités de l’entreprise, pour son bénéfice.

- Plus qu’hier également, l’intégration fonctionnelle est au cœur de la conception des solutions de gestion architecturées dans les ERP SAP, y compris assez en amont de la phase de conception puisque des questions très importantes se posent assez tôt dans le cycle de vie du projet au niveau du scoping / définition de son périmètre: Quels sont les processus qu’il faut outiller dans les solutions informatiques? Ceux qui ne doivent pas être outillés mais qui font l’objet de procédures hors solution? Quels sont les processus qu’il faut modéliser dans des solutions ERP généralistes tels SAP? Quelle stratégie SI adoptée?...

Plus tard dans le projet, en phase de conception et de réalisation/déploiement des solutions, la bonne gestion des points durs est fondamentale, notamment lorsqu’ils relèvent de l’intégration inter-domaines fonctionnels : ils sont à détecter tout au long du cycle de vie du projet, à qualifier et à piloter en terme de plans d’actions et de plans de décisions. Avoir une bonne vision et une bonne maitrise des points d’attention métiers (règles business) fonctionnels et techniques du projet est le garant de la bonne marche et de la réussite du projet SAP.

Finalement, tout au long de la durée de vie du projet, le souci doit être constant de partager les vues, les règles et les décisions, dans l’optique d’alimenter la convergence des processus et des pratiques.

- Enfin, les sujets d’intégration technique, en conséquence, sont plus complexes globalement du fait des multiples interconnexions de solutions là ou, paradoxalement, les technologies facilitent les connexions entre chaque solution une à une.

La mise en œuvre d’une solution ERP SAP est avant tout un projet métier plus qu’un projet informatique. Sa vocation est toujours de supporter efficacement des processus métiers au cœur de toute activité de l’entreprise, qu’il faut définir, qu’il faut faire converger et qu’il faut diffuser dans les organisations. Plus que jamais, piloter cette intégration est essentiel pour la bonne marche de votre projet SAP, équilibrée sur les 3 composantes métier, fonctionnelle et technique.

Placer l’intégration et le pilotage de l’intégration au centre de cette démarche de mise en œuvre de solution SAP est le facteur clé de succès d’un projet ERP SAP

 

A lire aussi:

- Découvrez le portrait de Christophe, Consultant Expert Certifié SAP PS
​- Montée en production d'un ERP