LinkedIn Google Plus Twitter Email

IoT et mobilité: Vers une convergence technologique

Une tribune d’Adrian et Juliette, UX Designers VISEO tirée de leur analyse des tendances mobile 2018
04 Juin 2018

L’IoT permet à la mobilité d’être repensée au mieux pour nos intérêts

Découvrez la tribune sur l’IoT et ses enjeux de nos UX Designers.

L’Internet des objets, (en anglais Internet of Things, ou IoT), est l’extension d’Internet à des choses et à des lieux du monde physique.

Alors qu’Internet ne se prolonge habituellement pas au-delà du monde électronique, l’Internet des objets connectés représente les échanges d’informations et de données provenant de dispositifs du monde réel avec le réseau Internet.

Considéré comme la troisième évolution de l’Internet, baptisé Web 3.0 (parfois perçu comme la généralisation du Web des objets mais aussi comme celle du Web sémantique) qui fait suite à l’ère du Web social, l’Internet des objets revêt un caractère universel pour désigner des objets connectés aux usages variés, dans le domaine de la e-santé, de la domotique ou du quantified self «la mesure de soi».

Des investissements pharaoniques

On assiste à une multiplication des services à commande vocale et chatbots. Demain on parlera de plus en plus à tous ces objets. La Commission Européenne encadre et encourage de plus en plus le traitement accru des bases de données issues d’objets connectés et plus seulement de centres de données locaux ou dans le cloud.

Avec cette progression de la commercialisation des données, la convergence du Big Data, du Cloud et des infrastructures matérielles (avec notamment l’IPv6), on arrive enfin à une maturité de l’Internet des objets.

Beaucoup de spécialistes de l’information économique s’accordent sur une envolée massive des dispositifs connectés dans les 10 ans à venir. Et le rapport de BI Intelligence est sans appel : quelque 6000 milliards de dollars seront investis dans les solutions IoT dans les 5 prochaines années. Les startups IoT établissent d’ailleurs des records de levées de fond.

Les objets connectés ont de nombreux impacts bénéfiques dans divers domaines. En surface de vente, ils montrent un meilleur contrôle du vol, un meilleur suivi d’inventaire et surtout mille nouvelles manières d’interagir avec le consommateur et de divertir efficacement les clients.

Des applications multiples

En matière de santé : les moniteurs et capteurs vont permettre de suivre l’état de son sommeil, de son stress, son poids, les pulsations cardiaques ou la tension en temps réel.

De nouvelles solutions de gestion et de suivi à distance, via des appareils connectés qui rappellent aux patients quand prendre leurs traitements et quand faire de l’exercice, tout en les alertant quand leur pression sanguine est trop haute, par exemple.

Dans le secteur de la domotique : des systèmes permettant de centraliser le contrôle de tous les appareils électroniques d’un logement font gagner du temps, et sont donc très appréciables. On peut citer Apple qui propose via l’application Maison de rassembler tous les accessoires compatibles avec sa norme HomeKit. Ainsi, par exemple, avec une simple commande vocale “je m’en vais”, un scénario déclenchera simultanément plusieurs actions : éteindre les lumières, verrouiller les portes et baisser le thermostat dès que vous quitterez la maison.

Cette automatisation pourrait même être envisagée sans que l’utilisateur intervienne consciemment, simplement en détectant la position de l’utilisateur lorsqu’il s’éloigne de son domicile. Dans un avenir proche il sera courant d’avoir depuis son smartphone un accès à toutes les informations et les réglages de son logement. Le réfrigérateur indiquera les produits manquants qui pourront être commandés à nouveau dès qu’ils sont épuisés.

Pour l’heure, il existe déjà les “dash buttons” d’Amazon qui permettent en un seul clic de passer commande de produits de consommation courante.

Enfin, en combinant des informations issues de diverses bases de données, et en faisant intervenir des systèmes d’apprentissage (dit Machine Learning) il sera un jour envisageable, par exemple, de faire sonner un réveil plus tôt que prévu le matin, si la météo et/ ou le trafic routier présentent une situation défavorable. Ainsi, l’IoT permet de plus en plus d’anticiper les besoins des utilisateurs.

La santé : un enjeu déterminant

Autre secteur de fond pour l’IOT, la santé : les montres et autres bracelets de mesure “wearable” (à porter sur soi) ne se sont jamais autant vendus, et le marché des wearables devrait doubler d’ici 2021 (Source : International Data Corporation). Principaux apports à l’expérience utilisateur : Suivi de performances physiques, facilité de contrôle de dispositifs musicaux (navigation dans une playlist ou modulation du volume sonore) et, de plus en plus, prise d’appels téléphoniques (Exemple : Apple Watch Series 3).

Tous ces appareils connectés apportent beaucoup plus d’infos sur la vie quotidienne des utilisateurs. Des infos précieuses pour les concepteurs d’applications afin de proposer des expériences toujours plus adéquates.