Yackathon VISEO: Comment lutter contre le harcèlement scolaire?
LinkedIn Google Plus Twitter Email

Hackathon VISEO: Comment lutter contre le harcèlement scolaire?

Chez VISEO on ne hack pas on yak!
23 Juillet 2018

Pendant 2 jours nous avons organisé et travaillé sur un Yakathon autour du harcèlement scolaire, avec un produit à la clé: AURIS!

Le harcèlement scolaire concerne aujourd’hui 1 élève sur 10 en France. Avec l’usage de plus en plus massif des smartphones et des réseaux sociaux, le cyber harcèlement ne fait qu’augmenter : en 2017, 25% des collégiens déclarent en effet avoir connu au moins une atteinte via les nouvelles technologies, qu’il s’agisse d’insultes, d’humiliations, ou de menaces. Banalisées, ces violences sont souvent passées sous silence ou ignorées par ceux qui en sont témoins : les enfants, mais également le corps professoral, les surveillants et la direction.

AURIS, une solution créée pour briser ces silences

Nous nous sommes réunis en hackathon pendant 2 jours pour travailler sur le sujet.

Suite aux phases d’empathie, de brainstorm , de sélection, d’affinement, nous avons opté pour la création d’un module, Auris,  intégré dans l’extranet des élèves qui permet de remonter leurs problèmes.

Concrètement, le module a 2 fonctions :

1. Analyser dans le temps le bien-être des élèves

Toutes les semaines, les élèves doivent se rendre sur le module pour « déposer leur humeur ». La plateforme génère 4 images correspondant à des humeurs et sentiments distincts (joie, peur, colère, tristesse) et l’élève doit sélectionner la plus représentative de son état d’esprit ou de son humeur. Son choix remonte dans une base de données qui traite les humeurs de l’ensemble des humeurs et génère des statistiques sur l’évolution du bien-être des élèves selon un filtre temps que peut observer le CPE ou la direction.

2. Remonter et détecter les alertes et les signaux faibles de harcèlement

Le module permet également aux élèves de signaler une situation de harcèlement, de racket, de vol ou autre violence dont il aurait été témoin ou victime. L’alerte remonte dans le back office supervisé par le CPE qui doit ensuite traiter le cas. L’élève peut également décrire ce qu’il a vu et ressenti : grâce à un outil de détection du langage naturel et de sentiment analysis, le module peut détecter les comportements à risques et remonter des alertes sur le mal-être d’un élève au CPE.

Ce module pourrait être intégré dans un premier sur les extranets des écoles qui en disposent. Dans un second temps, il s’agirait de l’intégrer dans une plateforme d’extranet nationale utilisable dans toutes les écoles pour avoir un système intégré et des outils communs à tous pour traiter ce type de problèmes encore insuffisamment signalé.

Une innovation utile et inclusive

Des utilisateurs auprès d’élèves, d’enseignants, de directeurs et de CPE sont prévus pour valider la pertinence du concept et persévérer dans l’amélioration de l’outil.

Ce projet s’inscrit dans notre démarche d’innovation utile et inclusive, où le point d’entrée n’est pas forcément la technologie mais bel et bien l’usage et le besoin réel.

 A suivre !

Hackathon VISEO: Comment lutter contre le harcèlement scolaire?
Que faire pour aider les élèves, le corps professoral et la direction des écoles pour lutter contre le harcèlement scolaire ? Pendant 2 jours, VISEO a yakathoné le sujet…