sap_hana_by_viseo
LinkedIn Google Plus Twitter Email

Dix conseils pour réussir votre migration SAP HANA

Toutes les astuces pour vous mener au succès de votre projet de migration

A la suite du webinar sur la migration SAP HANA réalisée par Olivier Batoz, Directeur d'agence ERP et BI VISEO, nous vous donnons les étapes essentielles pour une migration SAP HANA réussie.

Comment mener votre projet de migration SAP HANA au succès? Nous vous livrons dix clés, tirées d'un cas client concret (Charles & Alice) pour réussir cette migration.

Télécharger l'infographie "10 clefs pour réussir votre migration HANA"

1. Réaliser le sizing et le choix de l’appliance

Les appliance (appareils) certifiées par SAP ont une capacité définie dès l’acquisition du matériel, ce qui nécessite une première opération: le sizing.

Le sizing consiste à lancer un rapport standard à partir d’ECC6, qui permet de dimensionner la base de données sur le format HANA, en tenant compte de la BDD actuelle et en fonction du taux de compression.

2. Approfondir les matrices de compatibilité

Une étape indispensable pour éviter les erreurs d’incompatibilité entre les OS et les programmes connexes. Attention, prenez le temps de faire cet approfondissement. Certains changements peuvent provoquer un arrêt du système!

Exemple de vérification: Kernel (noyau du système d’exploitation), OS, Base de données, Start RFC (programme connexe de l’EDI). (mettre dans un encart , style notes)

3. Geler les évolutions avant la recette*

Les Ordres de Travail (OT) de maintenance doivent être consolidés à l’OT de migration, de façon à réaliser un test global pendant la phase d’UAT (test d’acceptation). Entre le début des UAT et le GO Live, plus aucun OT de maintenance ne doit être transporté.

*phase de recette: test d’acceptation visant à assurer formellement que le produit est conforme aux spécifications

4. Effectuer la phase de recette

Fusionner les OT de maintenance et OT de migration. Plus la période de gel est importante plus on sécurise cette partie, mais cela permet de faire une réconciliation des OT.

5. Dupliquer et paralléliser les paysages pour continuer la maintenance

Quand on passe sur HANA, cette étape est un élément facilitateur qui élimine la prise de risque et permet de rafraîchir le système de production.

6. Profiter d’un upgrade de la solution

La migration vers HANA est plus optimale, quand on la couple à un upgrade de la solution. Si vous avez déjà migré sur EHP8, cela n’est pas utile. Cependant, si vous souhaitez faire une migration EHP, nous vous recommandons plutôt de faire une migration HANA.

7. Avoir des administrateurs BC confirmés et certifiés HANA

Il est important d’avoir des Consultants BC (Basic Components) qui ont déjà fait de la migration HANA, ils ont des astuces qui vous feront gagner du temps. L’import de base sous HANA doit être bien configuré pour ne pas perdre les tables en cluster.

8. Préparer l’infrastructure et les réseaux

Il y aura des changements complets à anticiper pour les routeurs, noms de domaine, sécurité, adresse IP… Il faut un administrateur réseaux pour anticiper les problèmes possibles et ne pas perdre de temps.  Etre dans la réaction plutôt que dans la prévention!

9. Faire des tests techniques poussés (interfaces)

Quelques ralentissements peuvent survenir liés aux problèmes de bascule, de réseaux, de domaines ou programmes connexes, syntaxe, EDI… Une connaissance profonde de tous ces petits programmes est nécessaire.

10. Anticiper plusieurs downtime

 Ils peuvent être liés à la configuration si OS ou Kernel à changer.  Il faut bien y penser et anticiper surtout si les machines sont utilisées 7j/7 24h/24.

Le bonus VISEO: Evaluer post "Go Live", l’atteinte des objectifs fixés

C’est un sondage réalisé avec toute l’équipe projet, suivi d’un moment d’échanges et d’améliorations si nécessaires.

Pour en savoir plus:

-Regardez le replay du webinar sur notre chaîne Youtube
-Découvrez le témoignage client Charles et Alice
-Contactez Olivier Batoz